Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2006 3 18 /01 /janvier /2006 09:45

De l'art de la méthode Couet... ou du lard dans la méthode Couet !

Ce qui est plaisant en hiver, c'est que d'un rien, vous pouvez faire des merveilles... Oui je sais, cet adage, crée par mes soins pour l'occasion est valable en toutes saisons.. Il aurait été plus judicieux de ma part de dire : " ce qui est plaisant en cuisine, c'est que d'un rien, vous pouvez faire des merveilles...".
Mais je pense, après m'être appliquée sur le champs une auto-analyse pseudo-psy de supérette, que c'est une façon de me remonter le moral sur cette période que je n'aime pas trop. En effet, il est plus poétique de présenter la chose sous la forme d'adage, plutôt que de la faire à la méthode Couet :

- J'aime les journées grisonnantes, lancinantes, brumeuses de l'hiver
- J'aime les journées grisonnantes, lancinantes, brumeuses de l'hiver
- J'aime les journées grisonnantes, lancinantes, brumeuses de l'hiver
- J'aime les journées grisonnantes, lancinantes, brumeuses de l'hiver

01010038


Donc voici un plat quelque peu réconfortant de part son aspect économique (mon porte monnaie ressemble à une peau de chagrin en ce moment), de part son côté chaleureux ( bah oui, des lentilles à la saucisse, froides, ça le fait pas) et de par son côté moelleux ( le côté moelleux, j'en ai un besoin immense en ce moment pour me rassurer, alors cherchez pas, il fallait que je le case...)


Ingrédients : pour 2 pers

Préparation :

Dans une cocotte, mettre les lentilles à cuire dans de l’eau tiède et salée. Laisser cuire 30 à 35 minutes à feu doux. Pendant ce temps, éplucher l’ail et l’oignon .Couper les tomates en petits morceaux. Égoutter les lentilles, et garder le bouillon à part. Hacher l’ail et l’oignon, pour les faire rissoler dans une marmite puis ajouter les tomates et les saucisses. Verser la farine sans cesser de remuer, afin d’obtenir une sorte de roux.

Délayer avec le bouillon de lentilles, puis ajouter les lentilles.

Laisser épaissir à feu doux 5 à 10 minutes.


010100171 010100203 010100311


Vous pouvez retrouver cette recette dans le livre "Alimentation méditerranéenne et Santé" auquel j'ai participé concernant l'élaboration, la rédaction et la conception. Cette recette vient de ma grand-mère, et elle figure dans un livre!! Ma grand-mère serait fière si elle avait encore toute sa tête...

Accueil

125g de lentilles, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 gousses d’ail, 2 tomates, 1  oignon, 1 cuillère à soupe de farine, 2 saucisses de Toulouse de porc, 1 feuille de Laurier, sel, poivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcia - dans Plats-Viandes
commenter cet article

commentaires

Marcia 19/01/2006 15:41

Bah moi j'essaie de concilier les deux, en plus de mon taf et de mes diverses occupations et je dois dire que c'est pas facile!!!! En tous cas, merci de ta réponse sur mon mail;) J'adoore la pissaladière, et au pissala, c'est encore meilleur! Moi la mienne reste simple, oignons anchois olives....vivement que tu publies ta recette

zaza 19/01/2006 11:15

Quand je blogue pas je fais aussi la cuisine. J'ai commencé un blog la-dessus, mais j'ai pas vraiment le temps.La prochaine recette : pissaladière avec du pissalat de Cagnes.A bientôtVive la cuisine du Sud.

Papilles&Pupille 18/01/2006 14:22

Un très bon plat d'hiver !

Audinettete 18/01/2006 14:15

Un plat d'hiver comme je les aime... félicitations, tu as rendu hommage à ta grand mère !

Gracianne 18/01/2006 10:39

C'est vrai que c'est delicieux, reconfortant, moelleux...Merci pour l'idee du roux et des tomates, ca doit effectivement rajouter du moelleux et une petite acidite bienvenue. Dans le bouillon de cuisson des lentilles, je rajoute un oignon pique d'un clou de girofle, un bouquet garni et une carotte, c'est pas mal non plus. Je sais ce que je vais faire a diner ce soir!

.