Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 10:24
J'avais déjà testé l'aliance choco-café dans ces petits sablés là et je ne regrette pas d'avoir renouvellé l'expérience....
Alors que le soleil fait toujours son capricieux pour pointer le bout de son nez ici, et que la grisaille elle, à mon grand damn, est belle et bien installée, y a pas de mal à se faire plaisir me direz-vous !

Oui mais voilà le plaisir il entretien ce petit bedon qui veut plus partir depuis ma grossesse !! Et ne plus avoir ma planche d'abdo à l'approche du printemps commence à , comment dire, me miner sérieusement .
Certes il y a toujours la solution de rentrer mon ventre dès que je croise mon reflet dans un miroir ou une vitre, mais quand je relache le tout, les ceintures de mes jupes ou pantalons me rappellent vite à la triste réalité !

J'avoue à ma grande honte, avoir essayé le régime à base de céréales qu'on voit partout à la télé... Ha les effets pervers de la télé et de sa publicité, je me demande encore pourquoi je l'allume cette télé.... Mais concernant ce régime si fadouillasse, j'ai craqué au bout de ............................... 2 jours !!!!! Bah oui quoi, c'est quand même pas une synécure de macher des céréales deux fois par jour et de s'en contenter comme plat principal lorsqu'on est une épicurienne de la cuisine comme moi.
Pour avoir fais de sport à un niveau soutenu pendant près de 20 ans, je sais très bien qu'un régime alimentaire équilibré et une reprise d'activité sportive me permettraient de venir à bout de mes bouées ! Mais quand vient le soir et que j'ai enfin couché ma tornade de fils qui est en pleine découverte de la maison du haut de son 4 pattes, j'avoue honteusement ne plus avoir le courage de chausser mes baskets.......

Bref hein, y a pas de mal à se faire plaisir, alors voilà une recette à éviter si on est tout seul à la manger, celle là, il vaut mieux la partager avec des vrais copains gourmands ;-)


Ingrédients :

100g de farine, 250g de chocolat noir, 60g de beurre, 100g de sucre roux, 1 cc d'extrait de vanille liquide, 2 oeufs, 1 cc de café soluble, 100g de noix de pécan, sel.
Pour la chantilly : 50cl de crème fraîche liquide, 35g de sucre glace.
Pour la déco : grains de café enrobés de chocolat


Préparation
:

Préchauffez le four à 180°C et tapissez un moule carré ou rectangulaire de papier sulfurisé.

Faites fondre le chocolat soit au bain-marie, soit au micro-onde.

Travaillez dans un saladier le beurre mou, le sucre et la vanille à l'aide d'un batteur électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Incorporez alors les oeufs, la farine , le café ainsi qu'une pincée de sel.
 
Ajoutez les noix brisées et le chocolat tiédi.

Versez la préparation dans le plat de cuisson et enfournez pour 25 à 30 minutes jusqu'à ce que le centre du gâteau soit ferme.
Laissez refroidir.

Préparez la crème chantilly en sortant la crème liquide au dernier moment du frigo pour qu'elle soit bien froide.
A l'aide d'un batteur, mélanger la crème et le sucre glace, ajoutez quelques grains de café soluble dans la crème fraîche.

Mettez la chantilly au frigo jusqu'au moment de dresser le gâteau.

Après il vous suffit de couper des carrés de gâteau au chocolat et de les napper de chantilly au café, puis de décorer d'un grain de café au chocolat chaque part ;-)

Voilou c'est prêt !






A bientôt :)


Recette adaptée du petit livre d'or du chocolat

Repost 0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 22:45
Alors que nous passions un week-end en amoureux à Londres avec mon homme au mois de décembre, nous nous sommes aventurés à goûter des sandwichs aux saveurs dépaysantes ...

Et l'élu de mon coeur a été un sandwich tout simple au pain de mie qui alliait fromage salé, concombre et menthe !
La fraîcheur de ce casse-dalle et le mariage de produits dont je n'aurais jamais soupçonné de les mélanger m'a permis de créer des mini toasts à servir en buffet à mes amis ..

Une idée à retenir qui peut se préparer à l'avance et qui séduira à tout les coups vos invités :)




Ingrédients :

Fromage à tartiner salé type Saint Moret, un bouquet de menthe, un concombre, huile d'olive, poivre.

Préparation
:

Dans un saladier, mélanger le fromage à tartiner avec une cuillère à café d'huile d'olive et les feuilles de menthe hachées.
Réserver cette préparation au frais en couvrant d'un film alimentaire.

Coupez le concombre en tranches très fineS et réservez aussi au frais.

Avant de recevoir vos amis, prenez des tranches de pain de mie, ôtez en les bords ( que vous pouvez conserver pour faire un gâteau de pain par exemple).

Tartinez de préparation au fromage, puis déposez dessus des tranches de concombre.
Recouvrez d'une tranche de pain de mie tartinée à son tour de fromage.

Coupez en triangle et mettez sur votre buffet !


Des petits toats tout frais qui plairont à mon avis à vos invités !
Repost 0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 19:03
La folie de la yaourtière s'est donc emparée de moi, comme vous avez pu le constater avec mon premier essai transformé et concluant de yaourts gourmantissimes aux carambars...

Quitte à me répéter, faire ses yaourts est très aisé lorsqu'on a une yaourtière, mais mais mais mais mais, je vois d'ici se dresser les boucliers de certains qui ne possèdent pas la glorieuse machine, et à vous chers lecteurs, je dois dire que 'jai pensé très fort en lisant cet article de cfaitmaison.com
qui explique différentes manières toutes plus ingénieuses les une que les autres pour réaliser les précieux desserts sans yaourtière !!!

Si certains d'entre vous testent une des solutions proposées, n'hésitez pas à me tenir au courant, de mon côté j'ai un testeur, ou plutôt une testeuse, ma maman, qui va essayer une de ces méthodes, mais je ne sais pas encore laquelle elle va choisir, et promis, je vous tiendrais au courant de ce que ses yaourts auront donné :)

Mais revenons à nos moutons,  je vous parlais du virus yaourt qui s'était emparé de moi et c'est pas peu dire, je teste avec tout ce que je peux trouver dans mes frigo, sauf le yaourt au chorizo, je vous rassure, ça ne m'est pas encore passé par la tête ...

Cependant, grâce aux précieux conseils de Murielle sur son blog la yaourtière de Samania, et aussi par les échanges que l'on peut avoir sur le forum de la table du monde, je me suis déshiniber dans la préparation de mes yaourts et j'arrive désormais à innover selon mes envies :)


La base de mes yaourts :

Faire chauffer un litre de lait demi écrémé, puis le laisser revenir à  température ambiante.
Ajouter alors 3 cuillères à soupe de lait en poudre, 2  cuillères à soupe de sucre en poudre et un un yaourt nature ( de votre ayourtière ou un du commerce pour commencer) puis mélanger le tout.
Pour ma part, j'utilise mon mixer plongeant car il paraitrait que les yaourts soient plus ferme et onctueux s'ils sont mélangés avec un mixer ou autre... affaire à suivre.

La préparation à la mangue :

Prenez une belle mangue, pelez la et coupez-la en morceaux.
Mettez les dans un bol et ajoutez 1 à 2 cuillères à soupe de sucre selon votre goût.
Passez le tout au micro onde quelques petites minutes et mixez le tout pour obtenir un joli coulis ( goutez le et si nécessaire ajustez en sucre selon votre goût)

Les yaourts :

Mettez dans chaque fond de pot de yaourts du coulis à la mangue, couvrez du mélange au lait et mettez en yaourtière pour 8h. Pis après un petit passage au frigo, régalez vous !!


=> Pour voir mes autres yaourts : yaourts aux carambars ...

Repost 0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 08:33
Il est des fois où il n'est pas coutume de mettre les petits plats dans les grands ....
Il est des fois où il fait bon gâter ses amis lorsqu'on les invite à manger ...
Il est des fois où on ne fête qu'un évènement un fois par an ...

C'est pour toutes ces raisons que je me suis décidée à essayer de faire un joli gâteau, et bon aussi en passant !!
Et le résultat a été très satisfaisant aussi bien pour les yeux que pour les papilles de mes invités !




Tout de suite la recette, issue d'un vieux cuisine actuelle et remaniée à ma sauce, car je n'avais pas tous les ingrédients en ma possession, et puis c'est bien connu, je n'arrive pas à respecter à la lettre une recette ...

Pour un moule à manquer de 26cm, avec charnière et fond amovible , soit 12 personnes

(non je ne me la pète pas du tout avec le diamètre de mon moule, simplement je l'ai acheté à un super prix dans un discount à 2euros79 et y'avait écrit la taille en gros dessus )

36 biscuits à la cuillère, 5 poires, 100g de groseilles surgelés, le jus de 2 citron, 1 bouteille de coulis de framboise ( 18cl je crois de mémoire), 5 feuilles de gélatine ou de l'agar-agar, 500g de fromage blanc, 75g de sucre semoule, 4 cuillères à soupe de sucre glace.

Préparation ;

Coupez 4 poires pelées en dés.
Portez à ébullition 25cl d'eau avec le jus des citrons et le sucre semoule.
Versez y les dés de poires et laissez cuire 5 à 10 minutes.
Passez à l'aide d'une passoire et conservez le sirop obtenu d'un côté, et les dés de poires de l'autre.

Dans une casserole, mélangez le coulis de framboise à 4 cuillères à soupe de sucre glace ( moins ou pas du tout si le coulis est déjà sucré). Chauffez mais sans faire bouillir.
Hors du feu, incorporez y la gélatine qui aura au préalable trempé dans de l'eau froide et que vous essorerez bien.
Mélangez le coulis au fromage blanc, puis ajoutez les dés de poires, puis réservez au frais pendant une heure.

Prenez votre moule à manquer.
Coupez l'extrémité arrondie d'une vingtaine de biscuits de façon à ce qu'ils arrivent à fleur du moule une fois posé à la verticale. Réservez les chutes des biscuits.
Trempez les biscuits rapidement dans le sirop et dressez les, partie bombée contre le cercle du moule à manqué.
Émiettez les chutes, trempez les dans le sirop et tapissez en le fond du plat.

Montez la charlotte en remplissant le cercle de biscuits du mélange au fromage et au coulis de framboise.
A la moitié du mélange, ajoutez les groseilles.
Couvre du reste de mélange.
Lissez et mettez au frais au minimum pour 5 heures. ( moi j'ai fais ma charlotte la veille, ce qui a permis au gâteau de bien s'harmoniser questions parfum)

Avant de servir, décorer votre charlotte avec des groseilles surgelées et pourquoi pas, des lamelles de poires si vous avez gardé une poire avec vous !

Un petit succès pour un gâteau tout simple à faire !!!! N'hésitez pas !!

Et vous, vous en faites souvent des charlottes ??




Une petite variante :
pour avoir une charlotte plus "aérienne", vous pouvez monter 20cl de crème fraîche liquide très froide avec du sucre en chantilly et l'incorporez délicatement au mélange fromage-coulis de framboise :)
Repost 0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 08:20
Ceux ne sont pas les livres de recettes qui manquent chez moi, bien que ma collection doit faire pale figure à côté de la collection de certains .. Mais bon je ne suis pas à plaindre non plus !
Pourtant lorsque je fais mes courses, je m'arrête souvent aux rayons des bouquins pour feuilleter les nouveautés ...
Mon hypermarché n'est pas très bien achallandé concernant les livres de cuisine, mais en cherchant bien, on trouve toujours un petit quelque chose.
Et là c'est un tout petit livre, what's up - la cuisine tendance ( clik) qui a attiré mon attention !
Il faut dire que la couverture rose flashy, le titre accrocheur, et la photo de couverture m'ont fait un charme fou !!
Et puis curieuse comme je suis, je voulais savoir ce qui se cachait sous ce titre accrocheur de cuisine tendance .

En fait, mis à part 2 ou 3 trucs qui m'ont tapé à l'oeil, rien de bien innovant à mon goût ne m'a emballé. Il faut dire qu'avec certains blogs, on est servis en matière d'innovation ! Puis le petit format du livre m'a décidé à ne pas l'acheter  car ses 70 pages et sa quarantaine de recettes m'auraient vite laissé sur ma faim...

Quoiqu'il en soit, une recette m'a vraiment fait de l'oeil, alors j'ai mis mon cerveau en marche pour mémoriser les principaux ingrédients et essayer de reproduire une recette quelque peu similaire... J'ai apporté des variantes car ma mémoire me fait malheureusement un peu défaut parfois, mais je vous rassure, je suis restée dans l'esprit de la recette et dans la concordance des goûts; et à l'unanimité, cette recette a fait chavirer les coeurs !


tiramisu-lard-carckers-1.jpg
Pour 6 verres :

1 boite de ricotta, 1 boite de mascarpone, 10cl de crème liquide, 10 tranches de lard, des tomates cerises, 1 boite de crackers aux herbes de provence, sel, poivre, thym frais, 50cl d'eau.

Préparation :

Faites revenir dans une pôele les tranches de lards ( sans ajout de matière grasse) de façon à ce qu'elles soient bien grillées et qu'elles se courbent en une jolie forme. Réservez les dans une assiette.

Ne jetez pas l'huile qu'ont rendues les tranches de lard. Ajoutez dans la poêle la crème liquide et grattez le fond de la poêle à l'aide d'une spatule en bois pour lier la sauce. Une sorte de déglaçage à la crème fraiche en quelque sorte.

Versez la creme dans un bol et ajoutez 4 tranches de lard ( gardez en 6 pour décorer vos verres ou verrines).
Salez poivrez et à l'aide d'un mixer plongeant, mixer le tout !!! Goûtez pour vérifier l'assaisonement.

Ajoutez le pot de mascarpone, le pot de ricotta et mixez à nouveau ( vous pouvez goûter à nouveau pour surveiller l'assaisonement mais pas trop non plus, sinon il n'en restera pas assez pour garnir les verres)

Mettez cette crème au frigo au minium 4 heures ( moi j'ai tout préparé la veille)

Faites infuser du thym frais dans 50cl d'eau bouillante, puis passer le tout pour ne garder que le bouillon.

Coupez les tomates cerises en 2 et faites les revenir dans un soupçon d'huile d'olive.

Au moment de servir, dressez vos verres de cette façon :

Déposez dans le fond de vos verres des crackers émiettés, que vous imbiberez d'infusion au thym.

Ajoutez par dessus une couche de tomates cerises ( gardez en pour décorer le dessus des verrines)

Puis versez la crème gourmande et riche à la ricotta-mascarpone, lard.

Décorez avec une tranche de lard et ajoutez une tomate cerise.

Voilà c'est pret !!

Vous pouvez soit servir immédiatement, soit conservez le tout au frigo une paire d'heures.... A vous de voir selon votre organisation.


Je ne dirais qu'une chose, c'est délicieux ! Mais mes hanches m'ont dit merci !!!!

PS : Heuuuuuuuuu, c'est quand qu'il revient le soleil ici pour que mes photos reprennent de la couleur ????????
Repost 0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 09:25
Il y a un bout de temps, avec Ninie, des gourmandises des petites bloggueuses, nous avions eu un échange au sujet de la nourriture pour enfants et des nombreux ouvrages que l'on peut trouver à ce sujet ...
Ninie m'avait alors proposée de me donner un merveilleux livre de recettes pour bébé.
Après un échange d'adresse postale, l'histoire en est restée là, et ni moi ni elle n'avons fait cas de cette histoire... Mois ayant un peu oublié en fait, et elle étant débordée par mille et une choses !!

Aussi lorsque j'ai trouvé dans ma boite aux lettres ce magnifique livre ainsi qu'une carte personnalisée,son attention m'a encore plus touchée.
J'ai lu ce livre comme on lit un livre de chevet, et j'en suis fan.
Fan parce que ça change des préparations que l'on trouve dans tous les autres manuels de bébé, ici on privilégie les plats familiaux adaptables à nos petits bouts, et ici on nous apprend à cuisiner les légumes autrement qu'en purée !!!!
Terrines, soupes et frichtis viennent donc complèter les repas de mon petit gastronome ...

Bien évidemment, les livres de recettes pour bébé doivent être adapté au "régime" de bibou, et pour mon cas, ce sera toujours sans ajout particulier de sel ni de sucre, et sans oeuf ( la pédiatre me l'ayant déconseillé avant ses un ans)

Merci Ninnie de ce merveilleux cadeau !! Et continues à nous offrir ta générosité et ta "pétillance" à travers ton blog !!

undefined



INFO :

Vous pouvez trouver désormais ce blog sur la Blogosphère de TV5.org !!!
anti_bug_f


Repost 0
Published by Marcîa - dans Bouquins
commenter cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 11:50
Adepte du portage avant même la naissance de petit trésor, j'avais hâte de pouvoir tester cette forme de contact avec mon bébé.

Et je n'ai pas été déçue ! La preuve, du haut de ces 10 mois et de ces 10kg500, bébé trouve toujours sa place dans l'écharpe lorsque une promenade poussette s'avère trop compliquée ! Et que ce soit pour faire de rapides courses, de longues ballades en forêts, voyager en train avec bébé ou pour affronter la jungle urbaine parisienne, je ne me sépare que très rarement de mon écharpe de portage.

J'ai eu ma première écharpe de portage lorsque bébé avait 1 mois et demi et j'ai regretté de ne pas l'avoir eu dès sa naissance. On peut dire que petit trésor est porté depuis toujours dans ce berceau de tissu.

portage-marcia.jpgBébé porté à 1mois et demi

Le portage a mille vertues qui sont vantées, et j'ai pu les vérifier :

  • Porter bébé dès les débuts lui permet de retrouver ses sensations in utéro en étant collé contre maman, en sentant son coeur battre, en sentant son parfum de peau et sa chaleur, et en l'accompagnant dans tous ses mouvements : bref ça rassure bébé plutôt que de le laisser au fond d'une pousette ou d'un couffin sans chaleur humaine.
  • Porter bébé permet d'atténuer les colliques du nourrisson s'il en est malheureusement victime. En effet la position verticale, la chaleur du ventre de PApa ou Maman et les mouvements du porteur sont autant de choses qui le soulage.
  • Porter bébé lui permet de s'éveiller et de s'interesser au monde, au rythme des activités de Papa ou Maman selon qui le porte.
  • Porter bébé lui évite d'être à la hauteur des pots d'échapemment lors des ballades en ville
  • Porter bébé le berce, et souvent tout petit, il s'endort dans l'écharpe, lové contre vous. Les bébés portés feraient plus facilement leur nuit, mais ça n'a pas été le cas pour le mien ( qui a trouvé les clés du paradis de morphé vers 7 mois seulement...)
  • Porter bébé n'en fait pas un capricieux ni un demandeur de bras...
  • Porter bébé par contre, vous évitera de vous faire greffer un 3ème bras lorsque vous avez des courses à faire ou à décharger, du ménage ou du rangement à effecteur ( et oui tout ça ne se fait pas tout seul)
  • Porter bébé permet de l'allaiter en toute discretion lorsque l'on est en public, bébé lui est confortablement installé dans le tissu.
Souvent, lorsque je convertie des copines au portage, elles me posent toutes la même question :
Pourquoi s'embeter avec ce morceau de tissu, alors que les portes bébé tout prets existent??

Hé bien c'est simple : un porte bébé tire sur le dos, et bien souvent on se retrouve avec un mal de dos carabiné au bout de quelques heures de portage, et puis il y a toutes ces sangles à régler, et le porte bébé fini aux oubliettes au fond d'un placard...
Avec l'écharpe, pas de sangles, pas de boucles en fer, le tissu s'adapte à la morphologie de votre bébé et il épouse votre corps, et les nouages placent bébé au niveau de votre centre de gravite, ce qui permet de ne pas tirer sur le dos du porteur et de ne pas sentir le poids de bébé.
Enfin le tissu épouse largement les épaules, ce qui évitent la sensation d'épaules sciées par le tissu.

Sur le ventre, sur le dos, en berceau, de nombreux nouages permettent de porter bébé differemment selon ses goûts, ses besoins ou ses envies !



Un seul conseil, si vous avez l'occasion de faire un cadeau de naissance ou si vous attendez un heureux évènement, n'hésitez pas, vous ferez un papa heureux, une maman heureuse et un bébé heureux !

Pour trouver où acheter votre écharpe, je ne ferais aucune pub, il suffit de taper "écharpe de portage" dans n'importe quel moteur de recherche. La plupart des sites expliquent aussi les nouages., Mais il existe des réunions où l'on peut rencontrer des parents porteurs prets à échanger leurs savoir avec vous !!!

Me concernant, je suis allée dans une boutique à Montmartre tenue par des jeunes mamans, qui se sont fait un plaisir de m'expliquer les nouages en m'entrainant tout d'abord avec une poupée, puis une fois le coup de main pris, avec mon bébé.
Je suis arrivée en poussette, et je suis repartie de la boutique avec petit trésor porté en écharpe, la poussette vide !

Quelques liens utiles sur le portage et nouages :
L'arbre à bébé
Porter son bébé
Kubeba
Maman naturelle

Si vous avez des questions, n'hésitez pas, je me ferais un plaisir d'y répondre !!
Repost 0
Published by Marcîa - dans Blabla de maman...
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 11:34
Bah oui j'ai craqué ....

Vu le prix des produits laitiers en ce moment, vu la traçabilité douteuse de certains produits, vu les additifs (émulsifiants, épaississants etc...)  en tout genre dont ils sont affublés affraid , j'ai décidé de passer à du meilleur, à du fait maison, comme beaucoup d'entre nous sur la blogosphère, comme beaucoup d'entre nous dans nos cuisines.....

J'ai profité des soldes pour acquérir une yaourtière !  Contrairement à ma MAP ( Machine à Pain), celle-ci a trouvé une place dans ma cuisine car elle tient moins de place.

Après avoir demandé conseil à Louna (clik), mon accolyte des fourneaux qui s'est mise aux yaourts récemment et qui a feuilleté un grand nombre de documentation à ce propos sur le net, j'ai moi aussi glané quelques infos à droite à gauche, notamment sur le blog de Samania(clik), et sur le forum de supertoinette (clik)...

Louna me conseillait de prendre un lait 1/2 écrémé, car ayant fait les tests avec du lait entier, elle a été déçue du résultat... Puis elle me conseillait aussi de faire chauffer mon lait et d'attendre que la température baisse à 37° ( pas facile sans thermomètre mais bon 37° c'est la température de l'eau du bain de mon fils, donc au bout de 9 mois  je commence à être habituée à cette chaleur), d'utiliser du lait en poudre (facultatif) et enfin un yaourt de qualité (acheté en commerce)  pour avoir le ferment de base.

Dernier truc, Louna me conseillait de faire des yaourts natures pour débuter, histoire d'apprendre à connaitre ma yaourtière, et de voir comment elle réagit face à ma préparation de yaourts ...

C'est pas que je suis têtue mais....... je voulais faire des yaourts de gourmande moi, et mon tout premier choix s'est porté sur les yaourts au carambar .... Donc.... je ne suis pas passée par la phase yaourts natures.... Embarassed

yaourt-carambar.jpg

Ingrédients :

Après avoir glané des infos sur les sites précités ( bizarre cette phrase), j'en ai fais à ma tête ( et oui encore une fois... mais non je suis pas têtue !!)

12 carambars, 1 litre de lait 1/2 écrémé, 4 cuillères à soupe très bombées de lait en poudre, 1 yaourt nature.

Préparation :

Faites chauffer le lait en y ajoutant les carambars dépaquetés. Tournez jusqu'à ce qu'ils fondent. Ajoutez le yaourt et battre énergiquement, ainsi que le lait en poudre.

Laissez refroidir à 37° environ, touillez encore une fois avant de mettre en pot.

Mettez les pots ouverts dans la yaourtière, couvrez avec le grand couvercle de votre machine magique.
Laissez incuber 15 heures ( peut être qu'on peut les laisser moins longtemps, à voir pour une prochaine fois)

Visser les couvercles sur vos pots de yaourts et mettez au frigo quelques heures avant de vous RE-GA-LER !!



Remarque
: lorsque l'on fait des yaourts natures , on peut en garder un pour les prochaines tournées de yaourt pour s'en servir à son tour comme ferment !


yaourt-carambar2.jpg


Atout non négligeable, faire ses yaourts permet de réduire la "consommation" d'emballage !! Et de recycler les petits pots bébé que j'achète de temps à autre pour me dpéanner en week-end.... Ainsi je ne suis pas obligée d'attendre d'avoir fini mes 7 yaourts pour en faire d'autres, les petits pots en verre de nourriture pour bébé font aussi très bien l'affaire ( n'oubliez pas d'en garder les couvercles!)


Bon bon bon, je sais, dans mes yaourts y a pas que du naturel et  les Carambars c'est plein d'additif et compagnie, mais la gourmandise ....
Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 13:34
Je ne savais pas vraiment comment faire goûter la betterave à mon loulou.
Certes j'aurais pu la lui faire goûter nature, mais je voulais que ça représente pour lui son plat complet.
Et c'est à l'intérieur d'un fabuleux livre, dont je vais vous conter l'histoire très certainement au prochain billet, que j'ai trouvé ma réponse, en le feuilletant comme un livre de chevet.

Cette recette là  fait référence à Alexandre Dumas, et je vais vous dire, ça fait une belle jambe à mon loulou ça, lui du haut de ses 9 mois et de ses 77cm, tout ce qui l'interesse, c'est de manger !

Toutefois, je me suis demandée pourquoi une telle référence, et j'ai essayé de trouver la réponse sur le net. Mais j'avoue ne pas avoir vraiment eu le temps de creuser la question plus que ça.
Alexandre aurait pu être un de ces éternels amoureux de la femme et faire cette référence en hommage aux femmes qui se sont dénudées devant lui, en effueillant leur vétêment.... et donc il aurait appelé ce plat avec une jolie métaphore.. Mais là mon imagination frétille un peu trop !!
Pour rester un peu plus pragmatique, et dans le domaine de la cuisine,  j'en suis venue à supposer qu'Alexandre Dumas était un grand amateur de cuisine et que cette façon là était une de ses favorites pour préparer la betterave...

Ceci dit si quelqu'un a une meilleure explication, je suis preneuse !

effeuill--de-betterave.jpg

Age préconnisé :
dès 6 mois ( moi j'dis que ça dépend bien évidemment d'où se situe votre bébé dans la phase de diversification alimentaire)

Ingrédients
:
(pour 2 personnes)

2 betteraves cuites, 1/4litre de lait, 1 cuillère à café de maïzena.

Préparation :

Rincez les betteraves et coupez les en fines lamelles.

Préparez la béchamel en faisant chauffer le lait. Mélangez la maïzena avec un peu de lait froid et mélangez le tout au lait chaud. Tournez avec une cuillère sur le feu jusqu'à ce que le mélange épaississe et que vous obteniez la consistance souhaitée.

Mélangez les tranches de betteraves à la béchamel, c'est prêt !!

Pour mon loulou, j'ai écrasé à la fourchette les bettraves, car il mange bien les morceaux, mais si votre bébé n'en est pas encore à ce stade, vous pouvez mixer le tout !

La recette de base préconisait une vraie béchamel avec beurre et farine, mais j'préfére utiliser des aliments plus léger et plus digeste pour mon petit coeur. Quand au surplus, il m'a servi de repas, en salant et en poivrant en ce qui me concerne !








Repost 0
Published by Marcîa - dans Blabla de maman...
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 12:48
Je ne sais pas pourquoi j'ai autant tardé à vous parler de ce produit, alors que cela fait 9 mois que je l'utilise pour la toilette de mon fils !!

Mais mieux vaut tard que jamais !

J'ai décidé, à la naissance de petit trèsor, de laisser tomber au maximum les prduits chimiques ( autant faire ce que de peut) et de me mettre à l'écolo et au naturel.
Le liniment est un produit très utilisé dans le sud de la France, mais par ici il est moins connu. Il est vrai que l'huile d'olive est mangée à toute les sauces dans le sud !!

En mélangeant de l'eau de chaux ( trouvable en pharmacie) à de l'huile do'live bio de préférence, puis en secouant le tout, on obtient une créme lisse et soyeuse, qui sent bon la Provence, qui sent bon l'huile do'live, et qui a plein de vertues pour la toilette des loulous.

Mon liniment oléocalcaire ( c'est le nom complet) me sert pour différentes choses :

  • Tout d'abord, il remplace le lait de toilette, et permet de nettoyer les fesses de bébé à chaque change. Sa peau est donc en même temps nettoyée en douceur, et hydratée grâce à l'huile d'olive. Et croyez moi, hormis pendant des crises de dents très intenses, mon fils n'a jamais eu d'irritations ou d'érythèmes fessiers !
  • Ensuite mon liniment me sert à hydrater toute la peau de petit trèsor et à le masser depuis sa naissance, son Papa ou moi le massons avec cette crème à la sortie du bain.
  • Mais mon liniment m'a aussi servi à combattre les croûtes de lait de mon loulou. Appliqué un peu le soir et le matinsur les croûtes, elles ont fini par tomber d'elles mêmes. Un petit coup de brosse souple dans le bain par dessus des cheveux shampoinés a aidé aussi à virer ces petites indésirables.
  • Il en est de même pour le petit eczéma de naissance que loulou avait dans les plis de la peau, ou encore la peau sèche d'après l'accouchement.
  • Et pis mon liniment me sert aussi à nettoyer le visage de petit trésor lorsqu'il a des trucs douteux collés sur le visage : hop un coup de coton impregné de liniment et le tour est joué !!
  • Enfin, le dernier usage de mon liniment est purement esthétique :  je passe un petit coton imprégné sur les cheveux de petit trésor, car ce dernier frisouille énormèment, et, avec la longueur de ces cheveux, il devient plus facile de dompter ses boucles ;-)
liniment-oleocalcaire.jpg
Acheter son liniment en pharmacie peut être une solution, mais cela va vite vous revenir cher !

Alors que le fabriquer soit même ne prend que quelques minutes, et le coût est divisé par 3 ou 4 !!!
Jugez en par vous même, j'ai payé 1 litre d'eau de chaux environ 5euros et 1 litre d'huile d'olive 6euros.
Je peux donc faire 2 litres de liniment pour 11 euros, alors qu'en pharmacie, j'ai payé mes premiers flacons des 500ml 7euros !!!
J'ai gardé le premier flacon que j'avais acheté et je le re rempli de liniment maison une fois les niveaux épuisés. On peut aussi récupérer un flacon opaque quelconque en le rinçant bien.

Et la composition est exactement la même !!!!

Ce qu'il faut savoir :
Le liniment se conserve quelques mois, mais moi mon flacon ne passe jamais le mois.
Le liniment est une émulsion composée de 50% d'eau de chaux et de 50% d'huile d'olive, il convient donc de secouer le flacon avant chaque usage ( certains preferent 60% d'huile et 40% d'eau de chaux)
Si votre Liniment est trop liquide, vous pouvez le réajuster en ajoutant de l'huile d'olive.
L'eau de chaux est à conserver à l'abri de la lumière.
Certains ajoutent des huiles essentielles pour parfumer, personnellement, je trouve cela inutile.

Dernière chose, j'utilise mon liniment pour moi aussi, sur mes mains lorsqu'elles sont trop séches ou sur mon visage pour me démaquiller.

Je ne dirais plus qu'un mot : l'essayer c'est l'adopter, et rester le plus naturel possible pour nos loulous, n'est ce pas une jolie preuve d'amour ??

Repost 0
Published by Marcîa - dans Blabla de maman...
commenter cet article

.